QUI NOUS SOMMES

HISTOIRE DE SANA LOGONE
Sana signifie la Personne en Massa, une des principales ethnies de la vallée du Logone. Le Logone est le fleuve frontalier séparant le Cameroun et le Tchad. La juxtaposition du couple de mots Sana Logone signifie l’homme ou la personne qui vit dans la vallée du Logone.

Par extension, le Sana Logone est l’Association de promotion humaine dans la vallée du Logone. Elle est née suite à la Conférence Economique du Danay de février 1999. De cette assise qui regroupait toutes les forces vives du Département du Mayo-Danay, des opérateurs économiques et les partenaires en développement, une des conclusions fortes était le constat de l’absence d’organismes capables de promouvoir dans la région un environnement favorable a la créativité pour l’auto promotion des communautés locales.

QUI EST SANA LOGONE?
Sana Logone est une association camerounaise à but non lucratif qui travaille pour les communautés par le renforcement de leurs capacités en vue de produire des richesses pour leur propre développement en particulier et pour le bien être de leur pays ou de leur région en général.

QUE FAISONS-NOUS?
Sana Logone travaille dans la région sahélienne de la vallée du Logone (Cameroun-Tchad) pour une population de 1 500 000 d’ames environ dont la majorité a moins de 1 Eu par tête et par jour. La carte de la région est jointe.

Sana Logone les aide par des formations adaptées à leurs activités, les accompagne dans la structuration de leurs organisations, le cycle de leurs projets de développement et la médiation avec l’extérieur dans la perspective de l’auto promotion locale à terme. En plus des activités traditionnelles (agriculture, élevage et pêche, nous donnons aussi des capacités aux membres des organisations communautaires pour qu’elles/qu’ils développent des nouvelles alternatives d’activités de revenus telles que l’artisanat respectueux de l’environnement, l’écotourisme, la maîtrise de la commercialisation des produits ruraux et la transformation agroalimentaire.

Les Types d’organisations accompagnés sont.
Groupes formels ou non formels de base (GIC, coopératives, comités de développement)
associations
Unions et fédérations des groupes de base
Villages
Collectivités territoriales décentralisées (communes, régions)

Sana Logone catalyse donc les changements pour un futur meilleur.

Les critères de nos interventions sont :
La gestion durable des ressources naturelles
L’équité homme/femme
La prise en compte de la problématique du VIH/SIDA
La Participation

QUE POUVEZ-VOUS FAIRE ?
Au sujet de nos préoccupations pour le renforcement des capacités des communautés pauvres pour les rendre capables de créer des richesses pour leur propre développement de manière participative, durable et respectant l’équité et l’environnement, Sana Logone dépend de votre soutien moral, matériel et financier. Vos dons, travail volontaire au sein de l’équipe de terrain de Sana Logone ou pour des campagnes dans votre pays, peuvent nous aider à poursuivre notre mission dans la vallée du Logone.

MISSION
Le Sana Logone, crée le 13 août 1999 par des personnes engagées (nationaux et expatriés) dans la promotion des communautés locales de la vallée du Logone, veut contribuer avec les autres partenaires en développement, à l’amélioration des conditions de vie des populations de la vallée du Logone en particulier et celles de la zone soudano-sahélienne (tchado-camerounaise) en général, par le renforcement de leurs capacités organisationnelles et institutionnelles pour le développement local durable.

OBJECTIF GLOBAL
En partant des valeurs et des potentialités locales, le Sana Logone reste convaincu que le développement économique, social et culturel de la vallée du Logone doit être d’abord l’affaire des communautés concernées, puis de l’Etat et ensuite des autres partenaires (nationaux ou internationaux) de développement. A ce titre, le Sana Logone joue surtout un rôle d’accompagnateur et de facilitateur du processus dans la région.

Le Sana Logone entend donc contribuer à l’édification, à l’affirmation et à la consolidation des forces locales, capables de développer des stratégies efficaces pour un développement local durable, avec la contribution des partenaires au niveau national ou international.

GROUPES CIBLES
Groupes formels ou non formels de base (GIC, coopératives, comités de développement, associations
Unions et fédérations des groupes de base
Villages
Collectivités territoriales décentralisées (communes, régions)

RESSOURCES HUMAINES
Réseau des membres associés de Sana Logone
Equipe de conseillers en développement (nationaux et expatriés) du secrétariat exécutif
Equipe d’appui de techniciens spécialisés (en agriculture, développement communautaire, élevage, pêche et foresterie) du secrétariat exécutif
Personnel d’appui (comptable, secrétaire et agents de sécurité) du siège et des bureaux régionaux

ORGANISATION DE SANA LOGONE
Sana Logone est doté de trois (3) organes:
L’Assemblée Générale (AG): elle est constituée de tous les membres associés. Elle définit les orientations de Sana Logone
Le Conseil d’Administration (CA): il se compose de trois personnes dont un président, un trésorier et un secrétaire général. Le conseil suit l’application des orientations de l’assemblée générale au niveau de l’équipe opérationnelle du secrétariat exécutif.
Le Secrétariat Exécutif : il est chargé de l’application au quotidien des orientations définies par l’AG sous la supervision du CA. Cet organe est coordonné par un secrétaire exécutif qui assure l’administration.

EXPERIENCES DE SANA LOGONE
SANA Logone peut se prévaloir des expériences dans les domaines suivants :

Par rapport aux renforcements des capacités des organisations paysannes et des communes
Exécution en cours du Projet de Soutien aux Initiatives de Développement (PSID) dans la vallée du Logone avec la coopération italienne (ACRA) en partenariat avec les organisations paysannes, pour la période mars 2003 à février 2006 dans les domaines suivants :
Renforcement organisationnel et développement institutionnel de SANA Logone et de SATOLD (Service d’Appui aux Organisations locales de Développement)
Professionnalisation des maraîchers du Mayo Danay
Promotion de l’artisanat
Promotion de la pêche durable
Appui aux groupes d’éleveurs de petits ruminants, des porcins et de la volaille
Ecotourisme.
Micro finance.
Accord avec le PADC (Projet d’Appui au Développement Communautaire) pour le renforcement des capacités des trois (3) comités de développement villageois (Vélé, Gabaraye et Kartoua) dans le Mayo Danay en matière de :
Consolidation des capacités de planification participative, de gestion et de négociation au niveau de village ;
Développement de capacités de lutte contre le VIH-SIDA et les MST ;
Création d’espace et les pratiques de concertation entre la commune et les villages afin de la stimuler à rendre service aux communautés villageoises.
Partenariat avec la GTZ pour l’étude diagnostique des 10 communes de l’Extrême- Nord ; 9 diagnostics sont déjà réalisés
Convention avec la GTZ pour la facilitation de l’atelier sur le suivi participatif des actions de lutte contre la pauvreté avec les maires et les secrétaires généraux des trois communes rurales du Mayo Sava : l’atelier s’est tenu et le rapport de l’atelier est approuvé par la GTZ
Facilitation de l’atelier pour l’élaboration du plan stratégique de l’ACEEN Action 21 (Association Camerounaise pour l’Education Environnementale) sur financement du VSO (Voluntary Service Overseas) : le rapport de l’atelier et le plan stratégique ont été approuvés par les responsables de l’ACEEN.

En renforcement organisationnel du monde des producteurs agricoles, 87 groupes (associations, GIC, associations de parents d’élèves et autres groupes informels) sont dans le portefeuille de Sana Logone en août 2004.

Par rapport à la professionnalisation des maraîchers, SANA Logone a réalisé :
les formations théoriques et pratiques des 25 maraîchers de l’arrondissement de Yagoua d’octobre 2000 à mai 2001 sur les techniques durables de production, de protection des végétaux et de commercialisation en collaboration avec le Fonds National d’Emploi (FNE)
un voyage d’échange pour les maraîchers de l’arrondissement de Yagoua en 2001 dans les zones maraîchères de Figuil et au bord de la Bénoué
les formations théoriques et pratiques des 25 maraîchers de l’arrondissement de Yagoua de septembre 2001 à mai 2002 sur les techniques de production, de protection des végétaux et de commercialisation en collaboration avec le Fonds National d’Emploi (FNE)
le recyclage en novembre 2002 de 17 maraîchers préalablement formés en décembre 2001
l’organisation d’un voyage d’échange pour les maraîchers du Mayo-Danay dans la zone de Miskine dans le Diamaré
l’appui à la légalisation en GIC des 9 groupes de maraîchers en 2002
l’appui à 35 organisations paysannes en développement organisationnel et légalisation en GIC en 2003, 13 groupes sont parvenus à obtenir leur certificat de légalisation au COOP/GIC à Maroua
un voyage d’étude pour 4 membres de son équipe à Darda et Massaguet au Tchad pour échanger sur les expériences du maraîchage biologique dans les projets de L’ONG italienne ACRA
Accueil pour un voyage d’échange de 17 maraîchers de l’APMAFA (Association des producteurs des cultures maraîchères, arbres fruitiers et pour l’aménagement des terroirs) de Mayo-Oulo dans sa zone d’intervention.
Contrat en cours d’exécution avec le PREPAFEN pour la formation des GICs des femmes maraîchères des départements du Mayo Kani, Diamaré et Mayo Tsanaga.

En agro-alimentaire, un accord a été signé avec le CODAS (Comité Diocésain des Activités Sociales)- CARITAS de Yagoua pour la formation des animateurs de pôle et de l’animatrice des activités féminines du service de l’agriculture en techniques de transformation et de conservation des produits agricoles : 10 participant(e)s formé(e)s.

PERSONNEL CLE
1 Albert LITASSOU : Ingénieur Agroéconomiste, 17 ans d’expériences dont 4 ans de bureau d’études (SEDA) et 13 dans les ONG (INADES Formation, SNV et Sana Logone), spécialisé en gestion de projet, pédagogie des adultes et en renforcement des capacités des collectivités territoriales décentralisées.

2 NDJIDDA André : Ingénieur des Travaux Agricoles et Ingénieur des Eaux et Forêts, 16 ans d’expériences dont 4 ans dans l’administration et 12 d’ONG (COE, CERN et Sana Logone), formé en planification communale par la GTZ et le bureau d’Etudes STRATEGIES.

3 AHMADOU : Master en Coopération Internationale de Développement et spécialisé en Planification stratégique à l’Université de Valence (Espagne), 6 ans d’expériences de travail de terrain dont 1an dans un projet Européen (Espagne, France, Italie et Pologne) de l’Education au développement avec l’ONG Espagnole Globalmon.

5 Sylvestre WOUMBONDI : Technicien supérieur en agriculture, spécialisé en technologies agro-alimentaires à l’Université de Ngaoundéré dans le cadre des passerelles du Collège BABA Simon à Tokombéré. Il a une grande expérience dans la production des semences dans le cadre des activités de la Maison du Paysan à Tokombéré et de la foresterie communautaire.

6 DJAFSIA Robert : Technicien en développement communautaire, 4 ans d’expériences en renforcement des capacités des groupes de base en vue de mieux mener leurs activités sociales, communautaires ou génératrices de revenus et spécialisé en communication rurale.

7 FONTCHA Joseph: Ingénieur Agronome, 3 ans d’expériences.

8 VROUMSIA Dieudonné : Maîtrise en Economie et gestion, 3 ans d’expériences en gestion administrative et financière

9 AISSATOU DOPSOUMNA : Brevet d’Etude Supérieur en gestion administrative et de personnel.

10 GASSITA Rachel : Technicien en agriculture, 2 ans d’expérience en conservation du sol et l’animation des entités de l’économie sociale et solidaire selon l’approche genre

11 DAURA Dieudonné : Technicien supérieur en agroforesterie
12 BAMBÉ Allah-Amguesse: Ingénieur de Développement rural.
13 SALEH Limassol: Technicien en Développement Communautaire.

Collaboration avec les personnes ressources et les consultants disponibles dans la vallée du Logone

- Gosseci Gouboubelé : Conseiller en orientation scolaire et universitaire et sous-directeur à la délégation provinciale de l’éducation nationale de l’Extrême nord à Maroua

- Biassou Robert : Enseignant retraité, spécialiste de l’enseignement primaire

- Hinsou Waiwari : Maîtrise en sciences économiques, 8 ans d’expérience en matière d’épargne et de crédit

- Golonga : Maîtrise en droit public et a la charge de la vulgarisation des textes et lois au niveau des communautés en langue locale.

- Di-illa Nganangsou, instituteur de jeunesse et d’animation chargé d’encadrement de jeunes en matière de loisirs sain.

- Père Tonino, prêtre et docteur en linguistique Massa, conseiller culturel de l’équipe des jeunes Massa et personne ressource en matière d’écotourisme.

- KOROTANGOU Jacques : Ingénieur Forestier, 20 ans d’expériences en conservation des écosystèmes fragiles et protection des espèces menacées

SIEGE
Siège social : Yagoua BP 61
Tel : 00237 99 54 00 51
Mobile : 00237 22 29 64 75
E-mail : sanalogone@sanalogone.org
Web : www.sanalogone.org
Bureaux régionaux. : Bongor et Maroua